je la sens, sa caresse gelée + libre
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher   Carte  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Suite au départ d'Allie, le poste de dominant des Lywnog est à promouvoir.
Un membre parmi eux souhaiterait prendre sa suite?
MP au Staff si vous êtes intéressée.

Partagez | .
 

 je la sens, sa caresse gelée + libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Amor Psyche
Caca hystérique

PUF : Kali
Messages : 61
Date d'inscription : 23/10/2013
MessageSujet: je la sens, sa caresse gelée + libre   Mer 23 Oct - 19:03

Le monde a disparu sous le masque flou des dommages de son cerveau. Tout n'est que brouillard impénétrable et ses membres tremblent et il ne sait pas où aller. Il ne sait pas réfléchir, il y a comme un mur sur lequel rebondissent ses pensées. Il ne sait plus suivre la moindre logique, il n'y a plus de fil conducteur. Sa perception est décousue et quelques morceaux de ses songeries s'échappent et tombent sur le sol. Perdues.

Avancer d'une foulée est difficile. Ses muscles tirent et il vacille ; il bute contre quelque chose qu'il ne voit pas dans son trouble. Il se retient de justesse, à force quelques réflexes se sont imposés de même. Amor Psyche ne contrôle rien. Il reste immobile de longues minutes où seul le vide vogue dans sa tête et c'est aléatoirement qu'il expie ses transes. Enfin il s'ébroue légèrement et reprend sa marche peu sûre. Il ne supporte pas cet état forcé. Un éclair de lucidité le traverse. Il n'a qu'une solution ... Il a peur. Ça lui tord les tripes, les entrailles. Clignant plusieurs fois des yeux il tente de détailler les alentours ; drôle d'endroit où s'entassent de nombreux objets hétéroclites et inconnus.

Avisant une poutre de fer effilée, il s'y précipite dessus en gémissant. La pointe transperce superficiellement son épaule et il grogne pitoyablement. Bordel, qu'il a mal ! La douleur est immédiate et insupportable, il veut crever, ça lui lance et ...
Soudain tout reflue. Le monde gagne en netteté et en réalité, la brume s'échappe de son âme. Enfin, la clarté promise. L'intensité acquise.

C'est si beau. Il relâche sa respiration.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Utopia
Caca hystérique

PUF : Tora
Messages : 41
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 25
Localisation : En Enfer. :face:

Feuille de personnage
Rang: Membre
Relations:
Légende:
MessageSujet: Re: je la sens, sa caresse gelée + libre   Mer 23 Oct - 21:58



Utopia
« Une utopie est une réalité en puissance. »

Quel endroit .. intéressant. Ce lieu pittoresque, résidus d'une vie antérieure, à peine ou presque oubliée. Ces pierres assemblés qui ne ressemblent à rien, mais qui restent des souvenirs enfouis dans la mémoire de quelqu'un. Quelques murs, quelques carcasses. Il n'y a pas que de la pierre, il y a aussi du métal et du bois. Qu'était-ce ? Bonne question. Question intéressante même. Oui tout cela a toujours été très intéressant aux yeux de Utopia qui aime à trainer dans ce coin si .. lugubre. Oui, ce n'est certes pas très attrayant, mais c'est .. intéressant disions-nous.

La jolie jument trottine d'une allure légère, aérienne, serpentant entre deux carcasses, entre deux éboulis et saute une poutre en travers de son chemin. Tout semble calme, aujourd'hui, ou presque. Oui presque car quelqu'un d'autre est là, à quelques pas. Des sabots claquent contre le pavé, se rapprochent. Elle dresse les oreilles. Ce n'est pas étonnant d'avoir un visiteur par ici, mais l'aura-t-elle déjà croisé ?

D'un pas assuré, la tête fièrement portée, Utopia s'avance à sa rencontre sans rien craindre. Elle est repassée au pas, un pas ample, assuré. Et son regard se pose sur l'autre équidé. Qui est, à l'instant, tout son contraire. Désordonné, tremblant, agité même. La surprise se mêle à l'intérêt chez la belle noire qui le regarde alors d'un air quelque peu incrédule. Incrédule, bien sûr, puisqu'il vient de purement et simplement s'embrocher. Heureusement, ça ne semble qu'une égratignure, ou presque du moins, mais elle ne risque pas de se précipiter pour vérifier. À lui d'assumer s'il est assez con pour tenter se tuer.

« Es-tu complètement fou ou juste passablement débile ? »

Elle se tient droite, queue légèrement relevée, au détour d'un éboulis. Ses yeux noirs sont posés sur son comparse. Elle semble le reconnaitre maintenant, mais n'en est pas certaine. Peut-être sont-ils du même troupeau ? C'est qu'elle ne les regarde pas vraiment, tous ces Magellan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Amor Psyche
Caca hystérique

PUF : Kali
Messages : 61
Date d'inscription : 23/10/2013
MessageSujet: Re: je la sens, sa caresse gelée + libre   Jeu 24 Oct - 12:55

Les dernières écharpes de brumes s'enfuient, il entend encore leurs rires moqueurs. Peu importe. Il reconnaît l'endroit à présent. Un de ces lieux où les bipèdes vivaient en abondance. Là les carcasses des véhicules qu'ils utilisaient pour se déplacer plus vite, toujours plus vite. Derrière, les cadavres de leurs habitations qui partaient à l'assaut du ciel afin d'aller plus haut, toujours plus haut. Psyche leur lance un regard dédaigneux. Tout cela ne lui rapporte que de mauvais souvenirs. Il secoue la tête, tandis que ses perceptions s'accroissent. Ses sens sont aiguisés une fois qu'ils sont dévoilés. Il entend le chant des oiseaux, le vent qui joue avec les feuilles et un peu plus loin le délicat son d'une foulée légère. Sa coordination s'est rétablie, elle aussi. A présent il se tient fièrement, bien droit sur ses aplombs, aussi assuré que cette jument qui vient de l'interpeller.

Il tourne ses oreilles vers l'arrière en la dévisageant. Il ne la connaît pas. Il ne connaît personne ici. Et s'il peut faire en sorte que ses connaissances se limitent, ce serait tout aussi bien. Parce que les autres apportent le mal, la douleur et les ennuis. Il retient un soupir. Malheureusement ce genre de rencontre fortuite serait difficile à être évitée.

Est-il fou ? Il se le demande sincèrement. Mais que peut-il y faire ? Tout ce qu'il subit est uniquement la faute de ces bipèdes fous et sans scrupules qui avaient pris plaisir à le briser encore et encore. Son corps porte encore les séquelles du travail intensif et forcé de sa jeunesse, sa tête saigne toujours des expériences cruelles testées. Il croise le regard de la femelle. Que pense t-elle ? Qu'il déraille. Elle a raison et de toute façon, il se fiche complètement de l'avis qu'elle a sur lui.

« Ne me juge pas. »

Sa voix est éraillée, trop peu utilisée. Il observe sa façon de se tenir et de parler. Il comprend qu'elle ait survécu à l'Apocalypse. Elle semble maline et rusée. Mais lui, comment a-t-il pu réussir ? A vrai dire, il ne s'en souvient pas. Pendant ces moments d'épouvante, il était resté entravé par le brouillard qui n'avait pas voulu se dissiper. Sans doute est-ce un miracle s'il est encore en vie. Miracle dont il se serait bien passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Utopia
Caca hystérique

PUF : Tora
Messages : 41
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 25
Localisation : En Enfer. :face:

Feuille de personnage
Rang: Membre
Relations:
Légende:
MessageSujet: Re: je la sens, sa caresse gelée + libre   Jeu 24 Oct - 19:48

Il l'observe à son tour, la dévisage presque. C'est étonnant comme l'instant d'avant il était l'un et que maintenant il est l'autre. Droit, presque fier, assuré. Plus de tremblement, plus de geste inconsidéré. Quel étrange personnage. La jument n'en est que plus intriguée, bien sûr. Que se passe-t-il dans la tête de cet inconnu à la robe brillante et au regard tout à coup plus net, plus vif ? Déraille-t-il parfois, pour mieux se reprendre ? Ou au contraire se reprend-il parfois, pour mieux dérailler ensuite ? Là est tout l'intérêt du personnage.

« Je ne te juge pas. Pas encore du moins. Je t'observe. »

Je t'étudie, aurait-elle pu dire. Tout comme elle cherchait à étudier ces lieux. Ces lieux dont elle se souvenait un peu, quelques brides de ses souvenirs perdus sans doute, qui faisaient réminiscence de temps à autre. Mais puisque l'étalon est là, son intérêt s'est dévié. Les éboulis ne s'enfuiront pas, lui peut-être.

« Tu n'as plus l'air si con, tout à coup. »

Elle relève un peu plus la tête et un sourire hautain se dessina sur son visage délicat. Sans craindre de retour, elle se rapprocha alors, fouette l'air de sa queue, une, deux fois. Elle s'immobilise de nouveau et tend l'encolure sans s'inquiéter, humant de plus près le parfum de cet être qui a attisé sa curiosité. Ses naseaux noirs frôlent ses crins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Amor Psyche
Caca hystérique

PUF : Kali
Messages : 61
Date d'inscription : 23/10/2013
MessageSujet: Re: je la sens, sa caresse gelée + libre   Jeu 24 Oct - 20:19

Il soutient son regard sans ciller. Il ignore son étonnement. Menteuse. Il a envie de lui hurler de ne pas le tromper. Qu'elle n'est qu'une dupeuse, une bluffeuse. Elle le juge, comme les autres, parce qu'il est différent, parce qu'il est cassé, et que cela se  voit immédiatement. Il grince des dents, il se retient. Il a cette colère en lui qui ne demande qu'à sortir, incontrôlable. Il sort définitivement de sa léthargie tandis que l'adrénaline inonde ses veines. Il frémit. L'immobilité lui semble bien fade tout à coup. Cette rage habituelle est si impulsive qu'elle lui tourne la tête. C'est elle qui lui permet d'avancer.
Finalement il n'est pas mieux qu'elle. Lui aussi émet un jugement sur elle. Il est si pitoyable. Il se hait tellement.

Il veut rétorquer mais seul un grognement guttural s'échappe de sa gorge. Il doit déglutir et s'y reprendre à plusieurs fois avant de réussir à former ses quelques mots rauques qui portent une légère trace d'ironie.

« C'est que je suis plein de ressources. »

Il n'aime pas son sourire, de toute façon il n'aime pas les sourires, il déteste les autres, il ne supporte pas qu'on puisse l'atteindre encore. Elle esquisse une foulée et son sang se glace. Impétueusement elle s'approche vraiment, si près qu'elle peut l'effleurer et lui peut sentir son odeur et la chaleur de son épiderme. Une violente nausée tord ses entrailles. Tout cela ne dure qu'une seconde et d'un bond il s'éloigne, brisant cette proximité insoutenable qui le brûle, qui l'écorche. Ses oreilles se plaquent tout à fait contre son crâne et c'est beaucoup plus agressivement qu'il ordonne.

« Ne me touche pas. »

Ça le rend malade de ne pas pouvoir contrôler ce genre de choses. Elle ne peut pas s'approcher, elle n'en a pas le droit. Il s'est échappé sur un monticule de ferraille, dardant sur elle ses prunelles ambrées et nerveuses. Sa fureur intérieure monte d'un cran mais il prend une grande inspiration pour la brider. Ses émotions exacerbées luttent pour prendre le contrôle, mais ce serait trop facile de s'abandonner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Utopia
Caca hystérique

PUF : Tora
Messages : 41
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 25
Localisation : En Enfer. :face:

Feuille de personnage
Rang: Membre
Relations:
Légende:
MessageSujet: Re: je la sens, sa caresse gelée + libre   Jeu 24 Oct - 21:07

Ses naseaux l'ont à peine effleuré, on a peine humé ses crins, que le mâle bondit loin d'elle. Alors la jument relève vivement la tête et renâcle bruyamment, contrariée. On ne s'échappe pas si facilement à son désir. Décidément, cet étalon n'a pas toute sa tête. Lequel d'entre eux déciderait si brutalement de s'écarter de la superbe jument qu'elle était, surtout dans l'un de ses bons jours ? Sa queue fouaille, signe de son agacement.

« En fait, t'es vraiment con. Et oui, je te juge. »

Elle n'aime pas les interdits, les limites. Il vient justement d'imposer ce qu'elle aime transgresser. Et ce n'est sûrement pas cet éclat de braise dans le regard du mâle qui va l'arrêter. Elle ne comprenait pas le fondement de cette colère et n'avait pas envie de le comprendre ; seulement de l'agacer en retour. Alors elle refait un pas vers l'alezan, la tête de nouveau haut portée. D'un antérieur, elle gratte le sol, tape dans une barre métallique. Le son tinte, désagréablement.

« Tu risques de t'embrocher vivant, t'as déjà failli le faire même, si ça c'est pas une preuve de ta connerie. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Amor Psyche
Caca hystérique

PUF : Kali
Messages : 61
Date d'inscription : 23/10/2013
MessageSujet: Re: je la sens, sa caresse gelée + libre   Ven 25 Oct - 16:23

Il ne la quitte pas des yeux, analysant chaque lueur glissant dans ses prunelles, chaque frémissement qui secoue son épiderme, chaque changement de posture - même infime. Elle est irritée, il le perçoit, il l'aurait remarqué même si ses sens n'étaient pas aussi précis. Elle l'insulte mais rien n'indique qu'il l'ait entendu ; il reste immobile même si son cœur accélère sous l'adrénaline qui irrigue ses veines. Ses naseaux rougeoyants se dilatent, il serre convulsivement les mâchoires. Son regard s'assombrit plus encore.

« Dans ce cas, tu n'es guère différente des autres. »

En plein dans la normalité cruelle de tous, dans la nature bornée des autres qui interprètent sans savoir, qui jugent sans connaître.
De nouveau, une bouffée de haine lui monte à la tête.

Elle s'avance encore et il ronfle d'énervement. Elle le provoque et il ne comprend pas pourquoi ; une simple distance entre eux n'est-elle pas respectable ? Il ne sent plus l'élancement de son épaule, il est bien trop furieux pour cela. Elle ne sait pas ce qu'elle engendre, que se passera t-il s'il cède à ses impulsions ? Tout au long de son enfance, seul l'échappatoire de la violence lui a été montré, il ne sait pas faire autrement que d'exploser lorsque la pression est trop forte.

« Tu ne sais pas, tu ne sais rien, tu n'es qu'une garce prétentieuse. »

Il crache cela avec dégoût, avant de se forcer à se calmer. Il ne tombera pas dans son piège. Il n'attrapera pas bêtement les piques qu'elle lui lance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Utopia
Caca hystérique

PUF : Tora
Messages : 41
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 25
Localisation : En Enfer. :face:

Feuille de personnage
Rang: Membre
Relations:
Légende:
MessageSujet: Re: je la sens, sa caresse gelée + libre   Mar 29 Oct - 22:43

[ Pardon du retard. ♥ J'ai été trop occupée .__. ]

Il n'y a pas de limite pour elle, pas de danger même ; elle ne s'en inquiète jamais. Qui vivra verra. Qui vivra mourra aussi, c'est ainsi. Alors puisque la mort n'est qu'une finalité, tant pis pour le moment où elle sera provoquée, ce qui la provoquera. Le tout c'est de vivre à fond. Et puis, franchement, après avoir survécu à ce à quoi elle avait survécu .. Vous croyez vraiment qu'un vulgaire étalon allait lui faire peur ? Qu'elle allait se sentir menacée ? Et bien vous rêvez dans ce cas.

La jument ne s'inquiète pas du ronflement de naseaux de son interlocuteur, comme elle a fait fit du rougeoiement dans son regard. Au contraire, cela l'amuse. Et de la contrarié elle passe à un certain plaisir, une satisfaction sans aucun doute malsaine. Elle semble avoir touché un point sensible chez l'étalon dont le nom lui est inconnu. Mais après tout, qui aime être jugé au premier regard ? Elle le comprenait même. Mais elle aimait se faire une première opinion de ses compatriotes, les juger, les évaluer, les tester. Surtout lorsqu'il attirait l’œil comme celui-ci. Oui, elle allait finit par dire que c'était sa faute à lui si elle était chiante.

« Qui sont les autres ? » demanda-t-elle alors d'un air passablement désintéressé, comme si elle ne se sentait pas concernée par ce qui semblait être un reproche, sans doute même une critique.
En revanche son attitude changea étrangement lorsqu'il reprit bien la parole. Lorsqu'il la traita de "garde prétentieuse", ce qu'elle était sans aucune doute d'ailleurs. Non, ce n'est pas cela qui la choqua, mais plutôt le reste de sa phrase. Elle renâcla alors et ploya l'encolure pour le regarder droit dans les yeux. Son sabot tinta à nouveau contre du métal froid et dur.

« Tu répètes les erreurs dont tu m'accuses. Tu me juges. Je ne sais rien de toi mais dis-moi alors ce que tu sais de moi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: je la sens, sa caresse gelée + libre   

Revenir en haut Aller en bas
 

je la sens, sa caresse gelée + libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 25 gelée menthes = 1 saphir ?
» le québec libre!!!
» Base de Torcy - nage en eau libre
» Libre navigation avec la Savoie [abrogé]
» Les RPG en libre téléchargement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HORÜNA SLAVDIA :: TERRITOIRE CHRIDRIAD :: LA CITÉ INTERDITE-