Histoire
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher   Carte  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Suite au départ d'Allie, le poste de dominant des Lywnog est à promouvoir.
Un membre parmi eux souhaiterait prendre sa suite?
MP au Staff si vous êtes intéressée.

Partagez | .
 

 Histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Sempiternal Dubster
Fondadmin barjo ~
Dominant des Illhauriens

PUF : Opaline
Messages : 229
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 17
Localisation : In BenBruceLand. ♥

Feuille de personnage
Rang: Dominant
Relations:
Légende:
MessageSujet: Histoire   Dim 20 Oct - 15:56


Histoire
ACTE PREMIER : DÉTRUIRE POUR RECONSTRUIRE

I. PENDANT LES HOMMES

« Il y a quelques années, même siècles - on ne compte plus à force - les humains vivaient avec nous. Enfin nous vivions avec eux, tant bien que mal. Nous supportions leurs harnachements, enclos et autres installations comme leur brutalité et leur incompréhension. La vague de l'équitation « éthologique » fut bien vite passée de mode et tout redevint comme avant celle-ci. Jusqu'à ce que les hommes se mènent eux-mêmes à leur propre perte...
II. LE DÉBUT DE LA FIN

À l'époque de la fin, ils étaient très avancés. Ils vivaient dans un luxe que nous, les chevaux, n'avons et n'aurons probablement jamais. Ils parlaient sans cesse de « progrès technologiques », d' « avancées techniques » et de « découvertes scientifiques »... Un vocabulaire bien inconnu chez nous.
Tout était comme ça jusqu'à ce fameux jour... nous avons retenu sans vraiment comprendre; je pense que personne n'a compris d'ailleurs. Je me souviens de cette histoire que l'on conte comme une légende à présent. Ils avaient inventé je ne sais trop quelle machine qui permettait de changer le temps. Je savais qu'ils testaient leurs découvertes dans un bâtiment qu'ils appelaient « laboratoire », et qu'apparemment leurs expérimentations s'étaient montrées concluantes. Ils voulaient, je pense, la tester cette fois en vrai. D'après ce que certains l'ayant vu m'ont raconté, ils ont envoyé une sorte de... capsule, comme celle qu'ils prennent quand ils sont malades ou quand on va chez le vétérinaire, mais plus grosse et moche, dans le ciel. Nous, on a tous commencé à penser que le ciel était malade quand on nous a dit ça. Mais il ne l'était pas encore...
III. L'APOCALYPSE

Je ne sais pas trop comment ils voulaient rendre le ciel à ce moment là, mais vu leurs regards pétrifiés ça m'étonnerai que c'était ce qu'ils voulaient. D'un beau ciel bleu et d'un chaleur agréable, avec le soleil qui chatouille les naseaux et réchauffe les flancs, tout à viré à un gris-noir atroce et terriblement sombre. Le soleil s'est soudainement caché, on pensait que c'était la nuit, et en quelques instants des éclairs fendaient le ciel et les oreilles.
On les a entendus crier à leur perte, comme si les milliards qu'ils étaient hurlaient tous à l'agonie en même temps. On a vu leurs lumières s'éteindre en masse, quartier par quartier, tandis que les nuages tourbillonnaient étrangement dans le ciel. Nous, en les voyant s'affoler, on a aussi prit peur, et d'après ce que j'ai compris on a tous fait ça dans le monde entier. Je ne pourrai pas vous dire si c'est vrai, je ne pouvais pas être partout! Mais dans mon pays, je peux vous l'affirmer. Il n'y avait ni la lumière du soleil, ni la lumière des hommes, et en plus plein de trucs qui nous donnaient la chair de poule. Beaucoup d'hommes étaient morts déjà, les plus faibles sous assistance médicale en premier, suivis par les assistés de la technologie. Très vite, il y eu des tornades nées des nuages tourbillonnants, des ouragans sur les cotes, des incendies ravivés en permanence par des éclairs qui ne cessaient jamais.
IV. LA FIN DU REIGNE

Je ne sais pas exactement combien de temps tout ça à duré, mais je sais que pendant tout ce temps ça ne s'est jamais arrêté. Nous nous étions mis à l'abri pendant l' « apocalypse », et certaines générations ne connaissaient même pas l'extérieur. Nous ne le connaissions plus, nous les anciens; il devait tellement avoir changé. En effet, c'est le chaos la plupart du temps que nous trouvions en dehors de nos abris. Quelques forets ayant tenu ou repoussé, des montagnes détruites ou créées par les mouvements de terre. On ne connaissait plus rien. Avec tous ces changements, on pourrait tout reprendre à zéro sans les hommes que personne ne trouva plus à notre retour. »
Fin de l'histoire, contée par White Sailor, devenue par la suite la légende d'Horüna Slavdia.
V. NOUVEAU DÉPART

L' « apocalypse » enfin terminée, tout le monde est sorti de son trou. C'est l'heure de découvrir les territoires qui constitueront le nouveau monde sans les hommes: Horüna Slavdia.
Après des années à subir des catastrophes climatiques, HS ne risque pas d’être épargné de « pépins naturels » d'un coup. Les continents ont l'air de s’être de nouveau solidarisés comme à la préhistoire, mais ils bougent en permanence. Les territoires risquent de changer encore, et pas qu'une fois. Les troupeaux de réfugiés se regroupent entre eux et créent les quatre troupeaux indépendants les uns des autres d'HS: les Ilhauriens, les Chridriad, les Lywnog et les Magellan. À vous de cohabiter malgré les différences!

(C) OPALINE



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horunaslavdia.forumactif.org
 

Histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La fausse histoire d'un vrai menteur.
» [Kamy]L'histoire d'un Crâ...
» L'histoire de Dietrich de la famille Hohenloe
» Le Foot en LR une longue histoire : aujourd hui l AS BEZIERS
» Liqueur panda de brume; histoire, description et questions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HORÜNA SLAVDIA :: ADMINISTRATION :: AUSSI INDISPENSABLE QU'UN RÈGLEMENT-